• Par Michel Feltin-Palas, publié le 02/06/2014 à 13:11, mis à jour à 14:05

    Manuel Valls et François Hollande l'ont dit : ils veulent diviser le nombre de régions par deux. A quoi ressemblerait alors la nouvelle carte de France? Voici d'autres approches possibles. Sélection subjective. 


    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/region/reforme-territoriale-les-autres-decoupages-possibles_1536922.html#CVzMOYpPTAzeWCkC.99

    1 commentaire
  • Par Michel Feltin-Palas, publié le 02/06/2014 à 13:06, mis à jour le 03/06/2014 à 07:20

    François Hollande veut diviser le nombre de régions par deux. A quoi ressemblerait alors la nouvelle carte de France? Voici la proposition de L'Express: créer sept grandes régions, toutes dotées d'une métropole. 

     


    votre commentaire
  • Quentin GIRARD et Baptiste BOUTHIER 11 avril 2014 à 07:25

    CARTES

    Le Premier ministre Manuel Valls veut diviser par deux le nombre de régions. «Libération» propose 7 cartes de France différentes, selon des critères géographiques, économiques, culturels ou... alimentaires.

    lire plus : http://www.liberation.fr/politiques/2014/04/11/redecoupage-des-regions-les-cartes-de-liberation_994748


    votre commentaire
  • Acoute-me ichi
    Ej suis 't' tayonne

    J'ai 30 ans et demi
    et encore ma vie à faire

    Et sus 't' tayonne
    Te m' erconnos pu ?

    Les études sont finies
    Et je ne sais toujours pas quoi faire

    Acoute-me bien ichi
    J' vas t'apprinde des nouviellés cosses

    De toutes façons
    Y'a pas de boulot

    Tu m'intinds pont ?
    T'es-ti sourdingue ?

    Fuche ! Y'en a marre !
    A quoi bon se tuer au travaille ?

    Ej sus-ti morte ? Et asteur
    Vlà qu'tu parles frinchais ?

    Ca chufèle dans mes oreilles
    "Chufèle" ? C'est du chti ça !

    I m'intind nin !
    Ej sus morte !

    "Fuche" non plus
    Ch'est pas français.

    Mais kmint qu'i est foufeté
    In dirot que ch'est nin li !
    Ch'est li, mais in pu viu

    J'avais presque oublié ça !
    Qui me parlait en patois ?
    J'avos oublié tout cha !
    Ch'est qui qui'm parlot in patois ?

    I m'intind nin ?
    Ou i m' comprind point ?
    Ej cros les deus !

    Mais qu'est-ce qui chufèle
    dins m'gauche n-orelle ?
    In dirot une voix !
    In dirot enne vox !

    Vlà qui parle in platiau asteur
    Mais i m' vot nin !
    Ej sus morte...
    Mais mi je l'intinds

    Ch'est m'grind-mère
    qui m'parlot in patos
    Elle disot nin patos
    Elle disot "platiau"

    Je l'intinds bin, même !
    Y'a bin grindit, ch'garchon !
    In dirot qui s'rind compte
    Que j'i parle, énon ?

    Ch'est des mots platiaux
    Dins m'orelle que j'intends
    "Que j'intinds"... Elle dirot qu'
    "I faut parler frinchais ou platiau
    Mais nin les deux in même timps"

    I m'intinds ? Te m'intinds fiu ?
    Ch'est mi ! Te t' ramintuves ?
    Ch'est mi t'n amicloteusse !
    T'as passé ten infance aveucq mi
    Dins mes bros et m'n écourt !

    Awi, j'tintinds ? Ch'es marrant ?
    D'où qu' t'es ? Dins m'tiête ?
    Tes m'grind-mère ? Mais...
    T'es-jou nin morte edon ?

    Enon, ej sus nin...
    Infin si... in dirot bin qu'awi...
    Ej sus morte, mais j't'intinds, sais-te
    T'as grindit, in dirot ?

    Mais oui, j'ai grindit !
    J'avos 4 ans quind qu't'es morte !

    Heurusemint qu' te parles cor platiau !
    Asteur ej peux cor bin t' comprinte.

    Mais tu sais pou mi t'étos jamais morte
    Maman elle m'avot dit que j' pouvos cor te parler
    Comme avint... pour me garder près d' mi.

    Mais tu sais m'fiu, ichi, ej pouvins nin t' comprinte
    Si qu' tu parlos in frinchais, cha n' m' atteignais point
    din min coeur !


    (Turlupin, 2012)


    votre commentaire
  • Avint cha, j'y allos souvint
    Dins men payis des molins,
    Où ch'est qu' j'allos quind j'étos jonne,
    Où ch'est qu' j'ira quind que j' seras viux,

    Ch'étos min payis,
    Mais in m' l'a volé,
    Ch'étos min payis,
    J' l'a laissé s'involé.

    J'y allos quind j'voulos,
    Ch'étos nin compliqué,
    J'y allos quind j'voulos,
    I suffijot de l'demindé.

    Asteur, je n'sais mie pus,
    Ti te savos nin,
    Mi j'sais pu nin pus,
    Asteur, in est pierdu.

    I m'fejot rêvé, min molin,
    I m'fejot rique, min molin,
    I m'fejot lib', min molin,
    Car ch'étot min molin.

    Su l'kemin à min molin,
    Pachequ'i nn avot plus d'un,
    Et i avot foque el mien
    Qui m'fejot sintir el vint,

    Su l'kemin, adon,
    Ej ravisot pon,
    Ches gins et ches ponts,
    Ches kiens ou majons,

    Su l'kemin, ej m ramintuvos
    Ches ferniètes, ech l'uch,
    Ches ailes et ches reues,
    Mais in jour, tout chingeot.

    Min molin, i avot pus d'uch,
    Min molin, i avot pus d'ferniètes,
    Min molin, ch'étot pu min molin,
    J'ai nin pus d'molin, j'ai nin pus d'payis.

     

    (Turlupin, 2012)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique