• drache (une)

    Définition : forte pluie

    Dérivé : dracher

    Répartition : Belgique, Nord-Pas-de-Calais

     

    Origine : du vieux-allemand draschen, allemand dreschen et anglais to thresh (battre le blé). En néerlandais actuel, on dit dorsen (métathèse du -r-). Le mot vieux-français treschier, danser, vient lui-même du germanique threskan. Anciennement on battait le blé avec les pieds, le bruit d'une forte pluie est similaire. De même origine germanique, on a peut-être en français le mot drèche, drêche (résidu de distillation des pommes, des grains, l'orge par exemple pour la bière).

    Au Nord de la Bavière (Haute-Franconia et Saxe), ein Drescher désigne aussi une forte pluie et dreschen, draschen pleuvoir.

    D'emploie récent, il n'est mentionné dans aucun dictionnaire picard du XIXe siècle : Vermesse signale dans le même sens daquoire, Hécart une rigodée, et Haigneré une rincée.

     

    Exemples :

    - v'là l' temps qui s' broulle ! Cha ch'est eune drache qui s' prépare (Léopold Simons)
    - i pleut à drache, i ploût a drache
    - la drache nationale (en Belgique désigne l'averse qui ne manque pas de survenir au moment des festivités de la fête nationale, le 21 juillet)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :