• -préfixe ca-

    préfixe péj. ca-     Hyp. vraisemblable de W. von Wartburg dans Mél. Schuchardt 1922, pp. 116-125, qui distingue : 1) des mots en ca- résultant du croisement de deux mots sémantiquement voisins (procédé de composition tautologique fréquent dans la lang. pop.; v. aussi Schuchardt dans Z. rom. Philol. t. 27, pp. 613-14) du type cahute*, de cabane* et hutte*; cf. aussi carnichot*, cafouiller*, caliborgne*, cafourniau et formes dial. citées par W. von Wartburg, loc. cit.; 2) des mots formés à l'aide d'un élément péj. et augm. ca-, dégagé à partir des mots cités ci-dessus; explication valant pour caboche, cabosse*, pic. capeigner « se prendre aux cheveux », dial. du Centre cahuer « huer », etc.; v. aussi formes pic. citées par C. Brunel dans Mél. Roques (M.), 1946, pp. 119-130, et W. von Wartburg, Probl. et méthodes de la ling., 1963, pp. 92-94. Aux hyp. de J.J. Salverda de Grave (ds Mél. Kern, 1903, pp. 123-126), suivi par Nyrop t. 3, no 526, et de E. Gamillscheg (ds Z. rom. Philol., t. 40, pp. 166-169) s'opposent des raisons essentiellement géogr. (v. Wartburg dans Mél. Schuchardt, loc. cit.). (Art. caboche du TLFi).
        Préfixe qui a une signification péjorative, et qui se trouve dans calorgne, mot du Haut-Maine signifiant borgne, et composé de ca et lorgner, et, dans le provençal, calucs, qui a la vue courte (GUESSARD, Gramm. provençaux, p. 17), composé de ca et d'un radical luc, qui signifie voir et qui se trouve dans le français re-luq-uer. (Littré)
    carpinter, cafouma, cacoule, capon, carmousser, cafouiller, cajoler, caboche, caliborgne & caliborgnon, camouflet, camousser (pourir chez Hennebert), camigeotte, cahute, cabane, cabine...

    ca-/car- (itératif, du gothique ga- (ge- en anglo-saxon et allemand) ?) : cajoler (cf. enjôler), cagoule, cahoter, camus (cf. museau), cafournot (niche dans un mur, caveau), camuche (niche à lapin, à chien), cafouiller (farfouiller), camoussir, camusir (moisir), cahuter (chahuter), en catimini...

    de même cali-/cari- (califourchon), ga- (gadru (gaillard)), gali- (galimafrée)...

    En wallon : craboutchas (gribouillis, bricoles), cabardouxhî (tambouriner), cabolé (bariolé), cabouyî (cabosser, abîmer), cafroyî ou cafroter (frotter à tout-va), cahoute (hutte, case), canifechtone (baragouin), caouxhler (sortir de ses gonds une porte, renvoyer d'une porte à une autre, tourner chèvre), carimadjoye (dessin de toutes les couleurs), carmojhi (tout pourri), carwaitî (dévisager, ficer du regard), catuzer (réfléchir dans le vide)...